Rechercher
  • Caroline Lessard

La crainte de se lancer en affaire

Mis à jour : janv. 30

Vous avez une idée d’entreprise mais vous avez une petite voix intérieure qui vous dit que vous ne réussirez pas. Ou encore, toute votre famille vous dit que cela ne fonctionnera jamais. Ou encore, vous avez déjà créé votre page Facebook pour vous faire connaître, mais vous n’osez pas la publier ou la partager à vos amis… parce que tu as peur de ce qu’ils vont penser. Tu as une boule à l’intérieur de toi qui t'empêche d’appuyer sur le “enter” pour te lancer.


D’abord, c’est tout à fait normal de vivre des inquiétudes ou des stress reliés au lancement d’une entreprise, quelle qu’elle soit. L’inconnu fait peur. Se lancer en affaire fait peur. POINT. Déjà le terme “se lancer” invoque l’idée de se projeter dans les airs sans savoir où l’on va atterrir. Je t'ai répertorié certaines craintes que j’ai moi-même vécues, et ce que j’en pense maintenant, après plus de 10 ans dans le merveilleux monde des affaires.






Qu’est-ce que les autres vont dire?

Oh! Le jugement des autres. Ça, ça fait mal. Quelque soit les choix que tu fais dans ta vie, il y aura toujours des gens qui vont parler, en bien, en mal ou de toi. Ces jugements-là viennent à la base d’une peur qu’ils ont. C’est la peur de l’inconnu. Ils ne connaissent seulement pas ça, l’entrepreneuriat.


Je vais te donner un exemple. On va prendre un enfant de 4 ou 5 ans. Il veut apprendre à faire du vélo à deux roues. Il a peur, oui! Mais, il sait que son père sera là pour tenir son vélo. Et il embarque, et donne un premier coup de pédale, et un deuxième et un troisième. À un certain moment, son père lâche le vélo et l’enfant avance seul. Oui, il se peut qu’il aille un peu croche, ou qu’il tombe. Mais, IL N’Y A PERSONNE qui a déjà appris à faire du vélo qui va rire de lui ou dire à cet enfant d’arrêter, que ça ne vaut pas le coup. Ce sera le contraire. Tous ceux qui ont déjà passé par là vont l’encourager, parce qu’ils savent les efforts que ça prend pour y arriver. Les seules personnes qui vont le décourager, ou rire de lui seront seulement les autres jeunes qui n’ont jamais encore osé. Et si par exemple, son père n’est pas là et que l’enfant essaie seul de faire du vélo. Oui, ça aussi c’est effrayant. Mais, une fois qu’il a réussi, la fierté d’avoir accompli un si grand exploit seul peut se lire sur son visage et il en parlera à tout le monde.


Fais-tu un lien avec ton entreprise? Peut-être que tu as des gens autour de toi qui t’encouragent dans ton projet. Peut-être aussi que tu es seul. Mais, une chose est certaine, si tu demandes conseils à des gens qui ne sont jamais passé par là, il se peut que leurs conseils soient biaisés par leurs propres craintes à eux. Tu n’auras pas l’heure juste. Il se peut même que certaines personnes rient de toi PARCE QU’ILS NE SONT JAMAIS PASSÉ PAR LÀ! Ils concentrent leur attention probablement sur le fait que tu vas peut-être chanceler au début, ou peut-être même tomber. Mais, ils oublient de voir à quel point ça peut être bénéfique: Tu peux avancer plus vite, tu te réalises et ça te permet d’aller partout, où tu veux, comme tu veux. Il faut fixer ton regard sur les points positifs du fait d’être entrepreneur. Il y en a tellement. Et ose parler à des gens qui sont passé par là. Leur avis t’en dira plus et tu sauras à quoi t’attendre.



Il existe déjà beaucoup de monde qui font ça.

Celle-là je l’ai entendu souvent. J’aime beaucoup parler avec des exemples, donc je vais continuer pour que tu comprennes bien. On va parler d’épicerie. Dans ma région il y a un Maxi, un Métro, un IGA, un Costco et un Super C. D’après vous, lequel mérite le plus sa place? Lequel est de trop? Aucun. Pourquoi? Parce que chacune de ces épiceries s’adresse à une clientèle différente et par le fait même offre un produit différent, présenté de façon différente et avec un service différent.


Vois-tu un lien avec ton entreprise? Tu sais, ma première entreprise était dans la vente de bijoux. Je peux t’assurer qu’il y a BEAUCOUP de gens qui font ça. Mais, personne le fait comme moi parce que je suis unique et j’offre les choses différemment pour une clientèle qui n’est pas comme toutes les autres. La seule chose qui importe est de connaître ta couleur, ce que tu vaux, et miser là-dessus. Parce qu’il n’y a personne comme toi!



Et si ca ne fonctionnait pas?

Je te retourne… Et si ça fonctionnait?


Je vais être honnête, ce n’est pas toujours facile. Avoir son entreprise est une réelle montagne russe d’émotions, de réussites, de succès, de bonheur, de drames, de confiance, d’hésitation. Mais, ça vaut le coup! Vraiment! Il n’y a pas plus grande fierté que de se dire: J’y suis arrivé. Et pour poursuivre dans mon honnêteté, il n’y a pas de grandes inventions ou entreprises qui n’ont pas eu de moments plus difficiles. Ont-ils arrêté? Non. Parce que si c’était le cas, nous n’aurions pas de roue, d’ampoule, de voiture, de cellulaire ou d’ordinateur. Ça te tente de changer l’histoire, ou du moins, la tienne. C’est possible! Tout est possible à qui le veut bien.



Ma sécurité financière elle?

C’est vrai que ce point fait peur. Pour être franche, je ne sais pas quoi te dire sur ce sujet. Je peux te dire de quelle façon j’ai procédé. Au début, j’avais un emploi à temps complet. Donc, je travaillais sur mon entreprise les soirs et les week-ends. J’avais encore mon revenu. Pour moi, c’était une sécurité. Je n’avais pas les moyens d’investir beaucoup en publicité ou autre. J’ai suivi certaines formation pour exceller avec Facebook, Pinterest, en marketing Web et autre. Et j’ai réfléchi. J’ai trouvé des façons de me faire connaître afin d’avoir des ventes régulières. J’ai quitté mon emploi à temps complet une fois le chiffre d’affaires de mon entreprise était assez élevés pour remplacer mon revenu. Par la suite, j’ai toujours continué mes actions quotidiennes pour pouvoir vivre de mon entreprise. Tu dois trouver une façon bien à toi, dans laquelle tu es confortable pour toi. Je te suggère de prendre un rendez-vous avec un conseiller financier qui pourra t'aider à bien planifier tes finances pour atteindre ton objectif. Est-ce que c’est facile? Non. Est-ce que ça se fait? Oui. Cela m’a prit environ 2 ans et demi pour y arriver. Est-ce que je regrette mon choix? OH QUE NON! À tous les jours je me remercie d’avoir fait ce choix, celui de me créer un emploi sur mesure pour moi et mes enfants. Et juste pour votre information, j’ai toujours réussi à faire mon épicerie.



La liste des craintes quand on se lance en affaire peut être très longue. Mais tu sais, aller sur la lune a été pendant des milliers d’années, une option impossible, et irréalisable pour les humains. Il a juste fallu qu’une personne, remplie de détermination, avec les bons outils et entourée des bonnes personnes, se dise: “Moi, je vais y arriver”. Et maintenant, on parle de vivre sur Mars. Comme quoi, il n’y a rien d’impossible dans la vie. Il faut juste faire un choix et foncer. Il faut croire en nous, s’entourer des meilleurs et aller directement où tu veux aller: le plus haut possible.

0 vue

©2020 by Caroline Lessard